L'impureté

Unlimited L'impureté - by Larry Tremblay - L'impureté, L impuret La romanci re succ s Alice Livingston est morte Elle laisse derri re elle des lecteurs plor s un manuscrit in dit un fils qui cherche refaire sa vie le plus loin possible de son p re et son mari An
  • Title: L'impureté
  • Author: Larry Tremblay
  • ISBN: 9782896942442
  • Page: 267
  • Format: Paperback

Unlimited L'impureté - by Larry Tremblay, L'impureté, Larry Tremblay, L impuret La romanci re succ s Alice Livingston est morte Elle laisse derri re elle des lecteurs plor s un manuscrit in dit un fils qui cherche refaire sa vie le plus loin possible de son p re et son mari Antoine incapable de pleurer sa mort et qui n a jamais appr ci son uvre Pourtant le roman posthume de sa femme va le bouleverser et le contraindre faire face ses sLa romanci re succ s Alic Unlimited L'impureté - by Larry Tremblay - L'impureté, L impuret La romanci re succ s Alice Livingston est morte Elle laisse derri re elle des lecteurs plor s un manuscrit in dit un fils qui cherche refaire sa vie le plus loin possible de son p re et son mari An

  • Unlimited L'impureté - by Larry Tremblay
    267 Larry Tremblay
L'impureté

About Author

  1. Larry Tremblay is a writer, director, actor and specialist in Kathakali, an elaborate dance theatre form which he has studied on numerous trips to India He has published than twenty books as a playwright, poet, novelist and essayist, and he is one of Quebec s most produced and translated playwrights his plays have been translated into twelve languages.

One thought on “L'impureté

  1. Fantastique roman, la structure parfaitement maitris e par un grand dramaturge Un roman que vous vous devez de relire pour bien saisir toutes les nuances Un future classique de notre litt rature d ici.


  2. J aime l criture de Larry Tremblay On se fait vite aspirer dans l univers et avec les divers personnages Je me suis fait avoir entre la r alit et le livre pour ce roman L histoire d Alice selon la vision de la r alit ou de son livre est tr s similaire, mais tr s diff rente Comme pour l orangeraie, le sujet n est pas pour tous, mais pas pour les m mes raisons Tr s int ressant comme roman et qui se lit tr s rapidement a me donne envie d en lire plus de Larry Tremblay.


  3. J ai lu ce livre d une traite Quelques passages m ont d rang , des tics d criture sans doute, rien de bien grave Le r cit est int ressant, l id e est bonne, mais j en sors mitig e J ai h te d en parler avec quelqu un qui l a lu aussi J tais mitig e galement apr s la lecture de L Orangeraie Peut tre que le probl me, c est moi


  4. Une mise en ab me ing nieuse Un personnage gocentrique qui se croit au dessus de toute morale en se drapant de sa soit disant sup riorit intellectuelle La fin m a un peu d rang e, parce que trop sensationnaliste Je n y ai pas tout fait cru et elle ne me semblait pas tout fait n cessaire pour appr cier le reste du roman que j ai trouv , au demeurant, fort cr dible.


  5. L id e g n rale du livre est tr s bonne, par contre j ai l impression qu il faut lire ce livre deux fois pour en appr cier toutes les subtilit s La construction est int ressante mais j ai eu de la difficult saisir ce que l auteur veut raconter C est peut tre ce qui fait que j ai eu de la difficult embarquer dans l histoire Il est facile de se m prendre entre les deux r cits qui se chevauchent, se ressemblent beaucoup et qui concernent les m mes personnages l un fictif et l autre r el Peut tre qu [...]


  6. Heureuse de retrouver la plume de celui qui m avait tant enchant e dans L orangeraie , Larry Tremblay nous propose quelque chose de totalement diff rent.Alice Livingstone, auteur succ s d c de tragiquement le 23 d cembre 1998 Elle a 44 ans et laisse Antoine, son mari mais aussi le manuscrit de son tout dernier roman para tre Le coeur pur.Antoine va avec la lecture du manuscrit se replonger dans ses jeunes ann es, il va revivre sa jeunesse, sa rencontre avec Alice, son ami de coll ge F lix Maltai [...]


  7. Plus un 3.75 5 je dirais Premi rement, j ai eu quelques difficult s lire ce roman, surtout du fait que je n aimais vraiment pas Antoine, le personnage principal Je plains sa femme blonde, Alice Je ne sais pas comment elle faisait pour le supporter L histoire d bute et Alice est morte dans un malheureux accident de voiture et Antoine est interview par une journaliste qui veut faire un article sur Alice, qui tait une crivaine renomm e Antoine n a pas du tout l air de pleurer la mort de sa femme Il [...]


  8. J ai lu ce livre rapidement, a se lit tr s bien Cela dit, je l ai beaucoup moins aim que l Orangeraie Le livre dans le livre dans le livre, a devient un peu trop Les personnages sont caricaturaux Les opinions sont tranch es, on s attache peu aux personnages.



  9. chezlefilrouge 2016 10 20 Je ne fais pas partie de ces milliers de personnes qui ont lu L orangeraie et qui ont ador C est pas que je n ai pas aim , je n ai tout simplement pas eu la chance de m y plonger Toutefois, je me suis fait un plaisir en lisant le tout dernier roman de l auteur, L impuret J ai lu du Larry Tremblay au c gep, je me souviens de The dragonfly of Chicoutimi et surtout d en avoir eu un peu peur par son bilinguisme et par la manie de mon enseignante de nous faire lire voir haut [...]


  10. Very interesting the way the story was constructed The ending was a bit vague, but the author might have hunted how it should end.


  11. Pas aussi hypnotisant que le tr s excellent Christ ob se, pas aussi weird que Le mangeur de bicyclette, bien meilleur, selon moi, que L orangeraie, L impuret , c est, d abord, la narration, la mise en ab me, brillamment ma tris e, ici, ensuite, l univers trange, m taphorique, voire m taphysique et, enfin, les personnages, na fs, manipul s, manipulateurs Et, bien entendu, la fin de tout a, c est comme si l histoire vous habitait, comme si certains d tails vous hantaient Bref, c est de l excellent [...]


  12. La moiti du roman est excellente, mais la fin me laisse perplexe Je n ai peut tre pas compris toutes les nuances de l histoire D finitivement relire pour voir si mon opinion resterait la m me apr s une deuxi me lecture


  13. Ben J ai aim a, et a se lit rapidement c est quand m me bien crit du Larry Tremblay , mais Les stratag mes finaux taient ridicules a aurait m rit plus de travail, parce que l c est comme si le r cit se terminait en queue de poisson parce que l auteur a butch la fin Meh.


  14. L criture est minutieuse mais je ne suis pas m content que le r cit soit court L atmosph re est pesante et le malaise constant.





Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *